Le tapis roulant, Alias et Boutin

Ah ça faisait longtemps je sais. Pardonnez-moi, mais ma life m’occupe un peu et je dois avouer aussi que j’ai l’impression d’aimer encore plus lire dans mon coin des blogs plutôt que d’en écrire un, comme la vieille associable que je suis. Bon, mais des fois, j’ai re-envie de regarder mon nombril et de vous le montrer un peu par ici. Surtout quand ce nombril a décidé de se mettre à courir de temps en temps sur un tapis roulant.

Alors oui, pour vous qui ne me connaissez pas, cette nouvelle ne devrait pas vraiment vous bousculer la mèche. Mais pour vous qui me connaissez, vous savez combien la course est une abomination de l’enfer pour moi. Depuis toujours. Quand j’étais petite, on était obligé de courir et même parfois, on nous faisait faire des « cross » autour du stade en hiver. « Cours t’auras un bout d’orange ou de banane, ça va être super », qu’on me disait. Ben je peux vous dire qu’avec mes copines, on allait se cacher dans le bois pour faire semblant d’avoir fait nos tours en bouffant les Twix ou les Milky way que nos parents nous avaient achetés, rapport qu’on devait courir. Quand c’était devant toute la classe, on courait tellement mal et pas vite que le prof avait décidé de nous laisser tranquilles, on était dispensées (ouais y avait que des meufs dans le groupe des nuls) si on rangeait les cônes et autres accessoires que les sportifs de la classe utilisaient pour se faire une santé, ces gros loosers.

Donc voilà, ça vous place le tableau. Moi qui ai triché ma vie entière pour éviter de courir (« ah non, je ne cours jamais pour attraper le métro, c’est un principe de vie parce que je trouve ça con », « quoi je suis en retard ? mais t’as vu mes pompes, je peux pas courir ! »…), j’ai décidé de courir sur un tapis roulant. Et je m’en fous d’être rouge à deux doigts de convulser devant plein de gens. Je sais pas ce qui m’arrive, mais pour info, j’ai aussi envie d’engueuler les ados qui sortent de l’école en bas de chez moi parce qu’ils parlent trop fort et des fois je les regarde avec rage par la fenêtre.

Vaughnichouchou et le top lacé de Sid

Sinon, je fais un marathon Alias avec mon amie Isa. Personne ne nous comprend mais quand j’aurai tout fini, je vous ferai un petit condensé des 10 meilleurs et pires moments de la série. Et je voudrais pas dire, mais Sid’ (Sidney Bristow pour les gros loosers qui préféraient courir plutôt que de regarder Alias), elle est quand même vraiment cool. On a eu l’idée de re-regarder Alias après avoir vu Dallas Buyers Club – film formidable – où Jennifer Garner a un rôle un peu niais qui sert pas à grand chose. Mais elle s’est rappelée à mon bon souvenir en tant que Sidney, l’agent secrète « élue par Rambaldi ». C’était l’époque où les meufs pétaient les dents des méchants, comme Buffy par exemple ou Samantha, l’apprentie sorcière, ou encore Fantomette avant elles. Bon, par contre, elles qui passaient leur temps à courir ne m’ont jamais inspiré sur le sujet. Mais ces filles étaient quand même mes héroïnes d’enfance.

Un peu comme pour certaines petites filles, Christine Boutin est leur héroïne. C’est affreux, hein ? Parents branchés Mariage pour tous (vous devez être nombreux à me lire à cause de ça), laissez vos enfants regarder Alias plutôt que de leur inculquer comment c’est cool d’épouser son cousin. Au PIRE, y a pas d’histoire de gay à cette époque (les années 2000 à la télé), parce que la télé avait pas encore trop inventé le coup de « l’égalité », mais au moins, c’est un sujet mort, dont personne ne parle. Et vos enfants seront vachement anti-russie, parce que presque tous les méchants sont russes, donc communistes, donc socialistes, donc pro-Hollande et  donc pro gay. Voyez, pratique !

Allez, bisous.

PS : et aussi, dans Alias, y a Michael Vartan le beau gosse.

PS 2 : Pauline si tu me lis, Léandre, c’est trop trop trop un beau gosse, encore plus que Michael Vartan.

03. avril 2014 par Féfile
Catégories: Humeur | Tags: , | 4 commentaires

Je regarde des séries #8 : Top of the Lake

Top_of_the_Lake_title_card

AH HA ! Je vous ai bien eu, hein ? Vous qui pensiez que j’étais à deux doigts de fermer ce blog tant il était laissé à l’abandon. NON ! Me voilà, en chair et en os depuis mon canapé, à essayer de ranimer la bête pour vous parler d’une série super que vous devriez regarder. S’agit pas tant d’une série que d’une mini-série en réalité, mais je me permets cette liberté d’expression avec vous. On n’est plus à ça près. Ça parle de quoi ?  Top of the lake donc, c’est l’histoire de Robin (Elisabeth Moss), une détective, qui retourne dans sa région natale en Nouvelle-Zélande pour voir sa mère malade. En tant que spécialiste des crimes impliquant les mineurs, son séjour se prolonge lorsque la petite Tui, 12 ans, tente de mettre fin à ses jours dans le lac, enceinte de plusieurs mois… Quelques jours après, Tui disparaît … Lire la suite

14. février 2014 par Féfile
Catégories: Culture, Petit écran | Tags: , , , , , | 2 commentaires

Revue du web #10

Revue du web 10

Et de 10 ! Que d’émotions… La voici enfin, la petite revue du web automnale, avec des trucs que j’ai aimé ces derniers jours. 1) The Bat Mobile Je ne suis pas super branchée Halloween et décoration à base de citrouilles et fausses toiles d’araignées, mais ce Bat Mobile est vraiment merveilleux. Déjà pour le jeu de mots (j’aime les jeux de mots, of course) et puis si vous me connaissez un poil, vous savez sans doute que je nourris une passion effrénée pour l’homme masqué. J’en veux pour preuve le header de ce blog. Via My Cakies 2) Mangeons du porc effiloché en automne Avec l’automne, j’ai envie de re-manger des plats bien riches, qui cuisent longtemps au four et qui se méritent ! En faisant un tour au marché Jean Talon, on a trouvé un beau morceau de viande pour cuisiner cette recette de Christelle, du très beau blog Christelle … Lire la suite

30. octobre 2013 par Féfile
Catégories: Revue du web | Tags: | Laisser un commentaire

Raciste ou pas raciste ? Moi je dis raciste.

shutterstock_75586528

Je suis toujours assez époustouflée par la façon dont les gens racistes clament systématiquement : « je ne suis pas raciste, j’ai des amis noirs/arabes/pas pareils que moi ». C’est fatiguant d’entendre cette connerie en puissance car, breaking news : tu peux être un gros raciste et avoir des amis qui n’ont pas la même couleur de peau que toi ! Je sais, ça a l’air dingue. Mais le racisme, c’est justement de faire une différence entre tes amis blancs, marrons ou jaunes, c’est voir les gens comme des couleurs. Et plus simplement encore, tu peux être un ange avec tes amis et être le dernier des crétins avec tous les autres membres de sa communauté culturelle, religieuse ou ethnique. POINT. Si lutter contre le racisme est si difficile, c’est bien parce qu’être raciste, ce n’est pas aussi simple que le simple fait de n’avoir aucun ami d’une autre origine que la sienne. Lire la suite

20. octobre 2013 par Féfile
Catégories: Humeur | Tags: , | 3 commentaires

The Grand Budapest Hotel : Wes Anderson is almost back !

The Grand Budapest Hotel by Wes Anderson

Ah ! Wes… Quels chanceux sommes-nous de l’avoir. L’Internet et moi avons le plaisir de vous annoncer la sortie d’un bien beau trailer pour le prochain film de notre réalisateur chéri, The Grand Budapest Hotel, avec au casting, tous les coucous habituels : Bill Murray, Jason Schwartzman, Owen Wilson et bien d’autres. Sans plus tarder, check this out : J’ai hâte.

17. octobre 2013 par Féfile
Catégories: Culture | Tags: , , , | Laisser un commentaire

← Articles plus anciens